Chess Records


Historique
Les frères Phil et Leonard Chess, deux juifs polonais ont débarqué aux USA en 1928, alors qu'ils étaient tout gamins. Après une escale à New York, ils ont rejoint leur père installé à Chicago dans le quartier juif, en bordure du south side. Ils ont d'abord ouvert un magasin d'alcool puis un club de jazz dans le south side dès 1938: le Mocamba Lounge. Ils ont ensuite acheté des parts du label indépendant Aristocrat pour produire les artistes qui jouaient dans leur club.
En 1950, les frères Chess rachetèrent les parts de leurs associés d'Aristocrat et changèrent le nom de la maison de disque qui s'appela alors Chess. Le premier succès du label Chess fut "I can't be satisfied" par Muddy Waters en 1951. Outre Muddy Waters, Chess enregistra notamment Howling Wolf, Buddy Guy, Koko Taylor. Le rôle de Willie Dixon au niveau artistique y fut déterminant. C'est lui qui dirigeait les séances d'enregistrement. En janvier 1969, Leonard Chess a vendu son label à GRT Corporation pour environ 10 millions de dollars. Il mourut en octobre 1969 à l'âge de 52 ans, victime d'une crise cardiaque au volant de sa voiture. Phil et son fils Marshall ont quitté GRT peu de temps après en 1971.
Le label Chess a joué un rôle considérable pour le blues de Chicago, à une époque où le blues connaissait un virage important: l'électrification. Il en reste un catalogue d'une qualité exceptionnelle.
Plus opportunistes que véritables fans de blues, les frères Chess ont toujours eu mauvaise réputation, étant généralement accusés d'exploiter les musiciens et de s'enrichir sur leur dos.


Les studios
2120 South Michigan
la façade L'adresse des studios Chess est devenue célèbre grâce à une chanson des Rolling Stones au milieu des années 60. Le titre "2120 S. Michigan" extrait de l'album 12X5 fut même enregistré dans les studios Chess. Il faut dire que les stones étaient de véritables fans de blues et qu'ils avaient une admiration sans bornes pour Muddy Waters et Howling Wolf. Keith Richard confia ainsi en 1982: "les Rolling Stones étaient l'imitation blanche et londonienne du southside Chicago blues et ça a marché ! ".
Le bâtiment du "2120 S. Michigan" fut donc le fief du label Chess dans sa plus légendaire période de 1957 à 1967. Il fut ensuite abandonné durant des années, et lorsqu'il fut récupéré en 1993 par Marie Dixon (la veuve de Willie Dixon) pour accueillir la Blues Heaven Foundation, il était dans un état lamentable. Aujourd'hui, la restauration est quasiment terminée et il est même possible de visiter le bâtiment.
Si la visite est gratuite, les visiteurs sont néanmoins obligé de faire un don d'au moins 10 dollars à la Blues Heaven Foundation; c'est donc pour la bonne cause !
la façade

La visite qui dure entre 30 minutes et une heure suivant le nombre de questions que vous posez n'a rien d'extraordinaire et sachez qu'il est interdit de photographier à l'intérieur. On peut voir la projection d'un petit film qui malheureusement ne nous montre pas les fameux studios à la grande époque, mais plutôt des interviews dont le but est de faire la promotion de la Blues Heaven Foundation. La salle de projection est ornée d'une superbe affiche montrant Muddy Waters, Willie Dixon et Buddy Guy (alors tout jeune) lors d'un enregistrement. On visite ensuite une petite salle d'exposition contenant des guitares d'Albert King et Jimmy Rogers, un chapeau de Willie Dixon, un autre de Lonnie Brooks, un costume de scène de Bo Diddley et deux robes de la "reine" Koko Taylor. A cela, il faut ajouter trois guitares offertes par une grande marque qui n'ont appartenu à aucun musicien célèbre et ne présentent donc pas grand intérêt. On prend ensuite l'escalier pour redescendre au rez de chaussée où l'on peut voir le bureau d'un des frères Chess, une salle contenant photos et disques (dont le premier du label) pour finir par l'inévitable boutique.
Pour les nostalgiques, sachez que l'hotel qui était situé juste en face des studios et où descendaient beaucoup d'artistes a été rasé.


Ateliers de pressage
320 East 21th street
320 East 21th street 320 East 21th street
Les ateliers Chess étaient situés à deux pas des studios; On peut d'ailleurs les apercevoir depuis la fenêtre de l'étage des studios. Ils sont aujourd'hui à vendre. Si l'état général est un peu dégradé, le bâtiment n'est cependant pas en ruines comme l'étaient les studios avant leur restauration. Les lettres "CHESS corps" sont encore présentes sur la façade, peut être plus pour très longtemps.
Il est possible que les studios y ait déménagé après 1967.


Blues Heaven Foundation
2120 South Michigan
(312) 808-1286
www.bluesheaven.com
Le bâtiment du 2120 South Michigan ont été rachetés par la veuve de Willie Dixon pour en faire le siège de la "Blues Heaven Foundation".


Willie Dixon's Blues Garden
Willie Dixon's Blues Garden Le Willie Dixon's Blues Garden est situé juste à côté des historiques studios Chess. Si le jardin n'est pas très spectaculaire, il a le mérite de rendre hommage à l'un des personnages clefs du label: Willie Dixon. On peut voir sur la grille les silhouettes d'Albert King (à droite) et Bo Diddley (à gauche).
Sachez qu'il y avait encore récemment à cet endroit un infâme terrain vague.




  Début de la page | Plan du site | Page d'accueil |