Le webmaster


http://www.myspace.com/jocelynrichez


Je suis né en 1964 à Lille et j'ai découvert le blues au milieu des années 80 grâce aux "radios libres", comme on disait à l'époque. Etant un peu nostalgique de cette période qui représente ma jeunesse, je regrette forcément que ces radios libres aient rapidement et presque totalement disparu aujourd'hui, écrasées par les radios FM commerciales. J'ai participé de 1985 à 1989 à l'aventure RCV, une radio associative sur Lille. Si le style musical de la radio était clairement orienté vers le rock, il y avait néanmoins des ouvertures vers le blues et la country. J'y ai fait connaissance d'animateurs passionnés et passionnants qui m'ont fait découvrir en particulier le blues. Les premiers disques de blues (vinyle !!!) qu'on m'a prêtés à cette époque furent Jimmy Dawkins (all for business), Fenton Robinson (somebody loan me a dime) et un Hound Dog Taylor. J'ai immédiatement copié ces disques sur cassettes que j'ai écoutées et réécoutées avec l'envie d'en découvrir plus.


voyage à Chicago


Entre l'achat des premiers CD blues, les premiers concerts (Dave Kelly au Splendid de Fives) et les premiers festivals (Handzame 1989 avec James Harman notamment), tout est allé très vite. L'année de service militaire (à Metz) qui a suivi n'a fait qu'accroître cette passion naissante et j'ai profité de mes permissions pour fréquenter les festivals belges comme Ichtegem 89, Eccaussines 90 (Mojo Blues Band, Lonnie Brooks, Little Willie Littlefield…) et Peer 90 (Fabulous Thunderbirds, Mike Morgan, Robben Ford…). A l'automne 90, je me suis installé à Paris ce qui m'a permis de fréquenter les salles de concerts à un rythme soutenu parfois à la limite du raisonnable, mais j'y ai pris beaucoup de plaisir et j'y ai découvert beaucoup de musiciens. Ainsi dès 1991, j'ai pu voir quelques "monstres sacrés" comme B.B. King, Buddy Guy et John Lee Hooker. En 1992, j'ai pu voir notamment Albert King, Albert Collins, Buddy Guy à nouveau, Eddy C Campbell, Lonnie Brooks, Johnny Winter tout en continuant à fréquenter les festivals (Peer, Tamines notamment). A cette époque, je deviens aussi un habitué du New Morning où la programmation, grace à Alain Rivet notamment comporte de nombreux concerts de blues. Durant tous ces concerts du New Morning, j'en profite pour faire connaissance d'autres passionnés comme Christophe Tible (futur patron du bottleneck) et René Malines (futur président de Travel in blues).

L'année 1996 est pour moi très importante avec comme événements majeurs l'ouverture du bottleneck à Paris, la création de l'association "Travel in Blues" (que je rejoins à l'été 96) et mon premier voyage aux Etats Unis (en Louisiane). En cette fin de 20ème siècle, le bottleneck est devenu la plaque tournante du blues à Paris accueillant les réunions "Travel in Blues" une fois par semaine, réunissant une bonne partie des passionnés et des musiciens de blues de la région parisienne. C'est là qu'ont commencé les fameux bœufs travel où j'ai pu assister comme les autres adhérents à l'éclosion d'une nouvelle scène blues en France.

En 1997, j'ai fait mon deuxième voyage aux USA avec cette fois un parcours plus vaste incluant Louisiane, Mississippi, Tennessee et Helena dans l'Arkansas. Ce voyage a constitué le point de départ du site "la route du blues".

En décembre 1998, j'ai découvert le site du Doctor Blues et surtout La gazette de Greenwood: J'ai tout imprimé et je me suis immédiatement inscrit à la mailing liste LGDG. J'y participe régulièrement depuis, rédigeant de nombreux articles, notamment des comptes-rendus des concerts et festivals.

C'est en 1999 qu'apparaît la première version du site "la route du blues" ne comprenant alors que les états du sud avec conjointement une série de 4 articles pour le magazine Blues & Co (numéros 10 à 13 de décembre 99 à décembre 2000).

Durant l'année 2000, je repars aux USA visitant notamment Chicago mais aussi Saint Louis.

En 2001, je fais partie du comité d'organisation des BottleNets, des distinctions décernées aux bluesmen par les internautes, l'objectif principal des BottleNets étant la promotion du Blues français.

Je collabore depuis le début de l'année 2002 aux magazines trimestriels Blues Feeling et Rollin' and Tumblin'.
En 2002, j'ai voyagé en Floride avec l'association Blues Qui Roule, assistant au festival "Springing the blues" à Jacksonville. Toujours en 2002, j'ai découvert la scène blues de San Francisco, assistant notamment au 8th annual California Blues Festival et j'ai assisté pour la première fois au Chicago Blues Festival.
Toujours en 2002, je découvre l'Art Puces Café, un bar de Saint Ouen où durant 4 ans, je passe une grande partie de mes week end y fêtant même mes 40 ans en 2004 avec un concert de Scratch my Back.

En 2003, deuxième Chicago Blues Festival, mais aussi quelques jours passés dans le Michigan (Grand Rapids, Detroit) à l'invitation de Felix Ybarra puis un séjour au Texas (Austin, San Antonio). Toujours en 2003, je suis invité à Rossano (Italie) pour assister à la première édition du festival mémorial Marco Fiume Blues Passions. Je collabore alors régulièrement au magazine Rollin' and Tumblin' et de manière épisodique aux magazines Blues & Co et Blues Mag, ainsi qu'aux webzines Dr Blues et Bleu-Blanc-Blues.

L'année 2004 est marquée par le lancement de l'exposition "Crossroad Blues Balade" avec une gallerie de photos de bluesmen. C'est l'occasion de découvrir un nouveau lieu formidable: Fil O fromage (Paris 13ème) où je fête mes 41 ans en 2005 avec un formidable concert de JB Boogie et plein d'invités musiciens. L'exposition fait alors le tour des salles de concerts et des festivals, étant présentée 9 fois en 2004, 4 fois en 2005.
L'année 2004 est aussi l'occasion pour moi d'assister à mon troisième Chicago Blues Festival.

2005 est l'occasion de lancer une nouvelle exposition "Chicago Backstage" qui fait elle aussi le tour des salles de concerts et des festivals, étant présentée 4 fois en 2005, 2 fois en 2006. Toujours en 2005, j'effectue un nouveau voyage au Etats Unis, assistant une nouvelle fois au Chicago Blues Festival, en profitant aussi pour faire une petite excursion à Milwaukee, Wisconsin.

Jocelyn RICHEZ
rencontre avec RL Burnside
rencontre avec Otis Rush
rencontre avec Koko Taylor
rencontre avec Junior Wells
rencontre avec John Primer
rencontre avec Johnny Bassett


devant le Blue Chicago




  Début de la page | Plan du site | Carnets de route | Page d'accueil |