Hubert Sumlin - photo de Jocelyn Richez La ville doit son nom à Greenwood Leflore un métisse, mi-acadien, mi-choctaw qui est l'un des auteurs du traité de Dancing creek. Greenwood est réputée pour être la capitale mondiale du coton, mais aussi comme étant une place forte dans l'histoire du blues. Ainsi, Greenwood a vu naître quelques bluesmen célèbres, Walter "Furry" Lewis (guitariste unijambiste redécouvert lors du blues revival, au début des années 60), Eddie "Guitar Slim" Jones (le compositeur de "Things I used to do"), Hubert Sumlin (guitariste légendaire d'Howling Wolf) et Fenton Robinson (auteur notamment de deux magnifiques albums pour Alligator).
Robert Johnson est décédé à Greenwood le 16 août 1938 à l'âge de 27 ans, sans doute au 107 Young street. La maison où il est mort n'existe plus aujourd'hui, elle fut rasée à la fin des années 60.
D'ailleurs, on se rend compte en parcourant le dépliant édité par le "Greenwood Convention & Visitors Bureau" que la ville commence à être fière de ses bluesmen. Elle s'en sert en tout cas pour attirer quelques touristes.

Greenwood blues heritage museum and gallery / Blues parrot cafe

222 Howard street
Blues parrot cafe Le rez de chausée de ce bâtiment magnifiquement rénové abrite le Blues Parrot cafe.
Au premier étage, on trouve le musée et la galerie "Greenwood blues heritage museum and gallery", accessibles par un escalier.
Dans les années 40, le bâtiment habritait les studios de la radio WGRM qui programmait du gospel le dimanche. BB King y a fait ses début comme guitariste dans un groupe de gospel.

Mississippi blues festival

Greenwood Leflore Civic Center - 200 MS-7
affiche Mississippi blues festival Greenwood organise deux fois par an un festival de blues (et surtout de soul sudiste) :
le Mississippi blues festival.

Mississippi blues trail

panneau WGRM - photo de Jocelyn Richez site officiel du Mississippi blues trail

Pour souligner l'importance de Greenwood dans l'histoire du blues, pas moins de 8 panneaux du Mississippi blues trail ont été posés à Greenwood :
- Robert Johnson (Money road)
- Guitar Slim (Salem church - road 101)
- Blues Deejays (Ione street)
- Baptist Town (McKinney Chapel M.B. Church - Short street et Mc Cain street)
- Furry Lewis (E Johnson street)
- WGRM radio studio (E Washington street et Howard street)
- Elks Hart Lodge No. 640 (avenue F et Scott street)
- Hubert Sumlin (river road exd)

Little Zion Missionary Baptist church - tombe de Robert Johnson

63530 Money Road (518)
Page consacrée aux tombes de Robert Johnson
Little Zion church - photo de Jocelyn Richez La Little Zion Missionary Baptist church se trouve au nord de Greenwood sur Money road (prolongement de Grand street). Le Mississippi Blues Trail a placé son panneau commémorant Robert Johnson à l'entrée de l'église Little Zion Missionary Baptist church.

site internet
tombe de Greenwood - photo de Jocelyn Richez Cette pierre tombale a été érigée en 2002, c'est donc la plus récente. Pourtant beaucoup la considèrent comme étant la plus fiable et le panneau du Mississippi Blues Trail lui donne un côté officiel.

Malouf record shop

712 George street
Malouf record shop Ce charmant magasin de disques à l'ancienne dans un bâtiment en étain au sud du centre-ville ressemble à une relique d'une époque révolue. Il vend des cassettes et des CD de soul blues, des billets de concert locaux et des sermons enregistrés par les prédicateurs de Greenwood.

capitale du coton

capitale du coton - photo de Jocelyn Richez Greenwood est considéré comme la capitale mondiale du coton.

Copyright © Jocelyn RICHEZ 2018

  Début de la page | Plan du site | Page d'accueil |