Mississippi | Les bluesmen | Les labels |



La ville a été fondée par un canadien français Louis Lefleur au 18ème siècle. Elle est devenue la capitale du Mississippi dès 1817. Elle a été nommée Jackson en l'honneur d'Andrew Jackson, le héros de la guerre de 1812. C'est pourquoi il y a depuis 1972, une statue d'Andrew Jackson devant le City Hall.
Jackson est aujourd'hui une ville de 200.000 habitants. Tous les monuments dignes d'intérêt de la ville (ancien et nouveau capitole, maison du gouverneur, City Hall) sont concentrés dans le petit centre administratif de la ville.
De ce que j'ai pu en voir, Jackson ne mérite pas le détour ...
Le capitole du Mississippi
La maison du gouverneur du Mississippi La statue d'Andrew Jackson devant le City Hall

Les musiciens de Jackson
Jackson est la ville natale de Sam Myers, Otis Spann, Buddy Scott, Melvin Taylor et Millage Gilbert.
C'est dans un club de la ville, le "Saint George Grocery" que Sam Myers rencontra pour la première fois Anson Funderburgh en 1982. Leur association à partir de 1986 est une grande réussite.
Gary B.B. Coleman (décédé le 14/7/1994), homme clé du label Ichiban pour qui il a notamment enregistré 6 CD, a possédé un magasin de disque à Jackson.
Sam Myers
Subway Lounge
619 W. Pearl street
Le point central de la vie nocturne de Jackson est la Farish street et ses environs.
Pour écouter du blues à Jackson, il existe un lieu incontournable: le Subway Lounge. Il est localisé au sous-sol du Summers Hotel et est ouvert tous les vendredis et samedis soir (de minuit à 4h00). Si à l'origine (en 1966), le Subway Lounge était un club de jazz, il devint un club de blues en 1986. Ce sont presque exclusivement les groupes locaux qui s'y produisent.

Farish street blues museum
404 N. Farish street
Le Farish street blues museum est ouvert depuis le 5 octobre 2000. Il est essentiellement consacré au blues local en rendant un hommage particulier à H.C. Speir et Lilian Mac Murry.
Non loin du musée, se trouve l'Alamo theater (333 N. Farish street) rénové dans les années 90.

Les labels
Trumpet Records
309 N Farish street
Dirigé par Lilian Mac Murry, ce label a connu ses heures de gloire dans les années 50 grâce à des artistes comme Sonny Boy Williamson II (Rice Miller), Elmore James et Willie Love. Le siège de Trumpet Records était le magasin de disque de Lilian Mac Murry situé au 309 N Farish street. Sonny Boy Williamson II habita non loin de là au 507 1/2 N Farish street.


Ace Records
209 W. Capitol street
le label de Johnny Vincent connut aussi un glorieux passé dans les années 50, essentiellement grâce au Rock n' Roll. Ce fut néanmoins le label de Earl King et Frankie Ford.


Malaco Records
3023 W. Northside Drive
Malaco Records existe encore aujourd'hui. Il est surtout spécialisé dans le gospel et le soul-blues. Son catalogue comporte des artistes de premier plan comme Little Milton, Bobby "blue" Bland, Denise LaSalle et Johnnie Taylor. Malaco possède aussi la chaîne de restaurants "Red, Hot & Blues".



  Début de la page | Plan du site | Page d'accueil |