L'ancien capitole de Louisiane

L'actuel capitole de Louisiane

Le blues à Baton Rouge

Tabby's Blues Box

Baton Rouge est la capitale de la Louisiane. Cette ville portuaire d'environ 250000 habitants est à un grand centre industriel (raffineries de pétrole - usines pétro-chimques). Le bluesman local Silas Hogan (une influence majeure de Larry Garner) a travaillé pendant 28 ans à la raffinerie ESSO (devenue EXXON) de Baton Rouge.
Baton Rouge est aussi un grand centre universitaire (Louisiana State University et Southern University). C'est pourquoi la ville ne manque pas d'attractions, en particulier de bars et de restaurants.
Baton Rouge est une vieille ville fondée en 1719. Il y a malheureusement peu de vestiges historiques dignes d'intérêt.
La ville a connu 7 drapeaux différents: d'abord française, Baton Rouge est devenue anglaise (1763) puis espagnole (1779). Elle fera ensuite partie de l'éphémère république de Floride Occidentale (1810). Elle fit ensuite partie de l'Union puis de l'état indépendant de Louisiane avant de rejoindre la confédération. Pendant ce temps, la ville a changé plusieurs fois de nom. A l'époque indienne, Baton Rouge s'appelait Istrouma, ce qui voulait déjà dire "bâton peint en rouge" car les habitants de l'époque auraient pris l'habitude de délimiter leur territoire (frontière entre les Bayougoulas et les Houmas) en colorant le tronc des cèdres en rouge avec du sang d'animaux. Les Français lui donnèrent le nom de Dironbourg (1719), les anglais l'ont rebaptisée New Richmond (1763). Le nom définitif de Baton Rouge fut adopté en 1817.



la maison du gouverneur - photo de Jocelyn Richez
Le gouverneur de Louisiane n'habite pas au capitole
mais dans cette maison construite en 1963, dans le style
renaissance grecque, cher aux planteurs du 19ème siècle.
Le Mississippi à Baton Rouge
Le Mississippi à Baton Rouge. Au fond, on aperçoit le
downtown (en particulier le capitole, à gauche).




  Début de la page | Plan du site | Page d'accueil |