Le Tabby's Blues Box


Baton Rouge fut longtemps sur la carte du blues en raison de la détermination de Rockin' Tabby Thomas et son club de blues: le Blues Box fut le premier arrêt pour tous les fans de blues qui arrivant à Baton Rouge.

Le club

1314 north boulevard
la façade du Tabby's Blues Box le Tabby's Blues Box and Heritage Hall historique se situait à proximité du centre de la ville et de ses deux capitoles. Pourtant, le moins que l'on puisse dire, c'est que le quartier était peu accueillant voir carrément sinistre. Comme vous pouvez le constater, le Blues Box n'était pas un modèle d'architecture, cela dit il s'intègrait parfaitement dans le paysage du quartier, un quartier défavorisé de Baton Rouge, sans doute dangereux, mais heureusement bien gardé en soirée (le service d'ordre veillait...) On pouvait donc garer sa voiture devant sans être trop inquiet. Autant le dire tout de suite, l'intérieur était à l'image de l'extérieur, c'est à dire rustique à l'extrème et sans fioriture. On était loin des clubs d'Eurodisney. Pour vous situer le décor, le plafond était envahi par la moisissure, la peinture n'était plus très fraiche, les photos sur les murs étaient tellement jaunies qu'elles en étaient quasiment transparentes, le sol aurait eu besoin d'un bon coup de balai, le mobilier n'avait rien de luxueux. En fait, le Blues Box ressemblait juste à ce qu'un club de blues devrait ressembler. Et les amateurs de blues ne s'y trompaient pas, parmi eux, Paul Newman, Mike Tyson, Bruce Springsteen et Shaquille O'Neal ne viennaient pas pour le décor mais bien pour écouter du blues dans cet endroit qui respirait l'authenticité.
l'intérieur du Blues Box J'ai constaté avec surprise que le public était en grande majorité blanc, jeune et mixte (à peu près autant de jeunes femmes que d'hommes ce qui est loin d'être le cas dans les clubs de blues français). Apparemment, le Tabby's Blues Box m'a semblé essentiellement fréquenté par de jeunes édudiants ce qui semblait indiquer qu'il était devenu un endroit "branché" de la ville.
La seule "fantaisie" du décor: cette fresque murale "naïve" représentant un chat jouant du blues (évidemment) à la guitare acoutique.

vidéo


Petit historique du lieu

1314 north boulevard En 1972, le blues box (qui à l'époque était un drugstore) fut marqué par un fait divers tragique: deux représentants du shérif et trois musulmans ont été tués dans des émeutes raciales et le quartier, jadis prospère ne s'en est jamais complètement remis. Le musicien local Tabby Thomas a repris le Blues Box en 1979 après que l'ancien drugstore ait été vide pendant huit années. Pour l'anecdote, sachez qu'à l'ouverture, Thomas a dû retirer toutes les boissons alcoolisées qu'il avait acheté car il n'avait pas la licence lui permettant de vendre des boissons alcoolisées. Il avait chanté dans les nightclubs toute sa vie, mais il ne savait rien de leur fonctionnement! Après une vingtaine d'années au service du blues local et malgré l'activité d'un comité de soutient comprenant notamment Larry Garner et Chris Thomas King (le fils de Tabby), le développement de la ville de Baton Rouge a eu raison de l'historique Tabby's Blues Box, le contraignant de fermer en 1999 pour être démoli au début de l'année 2000. Et Tabby Thomas n'a rien reçu de la ville en dédomagement. Ce n'est pas la peine de vous rendre sur place, il ne reste aujourd'hui plus aucune trace du club, c'est désormais une autoroute qui passe à cet endroit...

La musique

soirée jam session Le Tabby's Blues Box était exclusivement un club de blues (comme son nom l'indiquait, cela dit, méfions nous des noms, je pense en particulier au House of Blues qui ne programme pas que du blues). Apparemment, les bluesmen de Baton Rouge aimaient s'y retrouver pour jouer, en particulier Larry Garner que les français connaissent bien y a débuté. J'ai assisté à une soirée "jam session" en 1997 (le programme indiquait qu'il y en avait souvent), où le patron Tabby Thomas n'a pas hésité à monter sur scène pour le plus grand plaisir du public.

Le patron, Tabby Thomas

photo de promo de Tabby Thomas Tabby Thomas est un personnage très sympatique qui nous a fort bien accueillis nous offrant sa photo de promo dédicacée (ci-contre) et signalant la présence de deux français au micro avant de démarrer son show. C'est un musicien à découvrir qui a fort peu enregistré (il vendait son unique cd sur place, il suffisait de demander au bar) et peu tourné à l'étranger. Sans en mettre plein la vue avec des solos à 300 à l'heure, il chantait et jouait un swamp blues authentique si typique et représentatif de la région. Il semblait heureux d'être là, et même s'il n'y a jamais fait fortune, il y a gagné la reconnaissance de tous les amateurs de blues.
Tabby Thomas a stoppé ses activités suite à une attaque survenue en 2004 dans son club.
Tabby Thomas a animé une émission de radio sur Baton Rouge tous les samedis de 13h00 à 16h00 sur WBRH 90.3 FM / KBRH 1260 AM. L'émission s'appelait évidemment "the blues box".
Tabby Thomas à la guitare Tabby Thomas au chant

Le Tabby's blues box 2

244 Lafayette street
Tabbys blues box 2 La solidarité entre bluesmen qui a permis l'ouverture d'un Tabby's Blues Box tout neuf localisé dans le centre ville de Baton Rouge au printemps 2000. Le fils de Tabby Thomas Chris Thomas King a organisé un grand concert de soutient le 4/6/2000 au House Of Blues de New Orleans auquel ont participé des musiciens comme Kenny Neal, Raful Neal et Clarence "Gatemouth" Brown. Le nouveau club étaient deux fois plus grand que l'ancien et possèdait la climatisation (contrairement à l'ancien) mais n'avait plus le même cachet ni le même vécu que l'ancien. Il n'a malheureusement pas eu le temps de se générer sa propre histoire, ayant fermé dès novembre 2004. Il était ouvert du lundi au samedi avec Zydeco le lundi et jam session le mardi.

The Blues Room

244 Lafayette street
Blues Room Un nouveau club de blues - the Blues Room - a ouvert ses portes début 2013 dans le centre de Baton Rouge à l'endroit même où était situé le Tabby's blues box 2.
Elvin Killerbee y anime une jam blues chaque dimanche à partir de 18h00.




  Début de la page | Plan du site | Page d'accueil |