Maxwell market


Maxwell street fut le principal axe commerçant du quartier juif de Chicago dans les années 30. Situé à la limite entre les deux ghettos (le west side et le south side), il devint rapidement un lieu de rencontre pour les immigrants noirs venant des états du sud, et en particulier pour les musiciens de blues.

Maxwell street Le Maxwell market qui ressemblait plus aux puces de Clignancourt qu'à Beale street à Memphis ou Bourbon street à la Nouvelle Orleans. Cet endroit qui fut fréquenté par les musiciens les plus légendaires du blues tels que Muddy Waters ou Little Walter est aujourd'hui complètement délabré et sérieusement menacé de disparition, victime des prétentions immobilières de l'université de Chicago. Pourtant, certaines personnes à l'intérieur même de l'université se battent pour préserver le site historique.

Maxwell street Maxwell street
Maxwell street Maxwell street

Maxwell street Maxwell street Si on peut toujours déguster le fameux Hot Dog, ce magasin de disques blues, jazz, gospel du 729 Maxwell street est définitivement fermé.
Le marché existe encore le dimanche, mais il s'est déplacé vers la Roosevelt road.

Le groupe de Piano Red sur le Maxwell Market
(photo de Bruno Arcelin)
Un bus vendant des cassettes sur Maxwell Market
(photo de Bruno Arcelin)




  Début de la page | Plan du site | Page d'accueil |