Mississippi | Le delta | Delta blues | Le blues à Greenville | Juke-joints | Delta Blues Festival |



Ville d'environ 50.000 habitants localisée en bordure du fleuve Mississippi (plus précisément d'un "bras mort" du fleuve), Greenville symbolise parfaitement la pauvreté de cette région à très forte majorité noire. La ville qui fut un haut lieu du delta blues est aujourd'hui minée par la drogue et la violence.
Greenville fut victime en 1927 des caprices du Mississippi qui déborda largement de son lit pour générer l'une des plus terribles inondations connues dans le secteur et qui laissa la ville les pieds dans l'eau durant dix semaines. Cette catastrophe inspira évidemment les bluesmen et blueswomen de l'époque comme Bessie Smith ("Black water blues"), Charley Patton ("High water everywhere") ou Memphis Minnie ("when the levee breaks" repris plus tard par Led Zeppelin).

Le Blues à Greenville
La rue qui regroupe tous les bars et les clubs de blues de Greenville est Nelson Street, une artère perpendiculaire au Mississippi. Elle est beaucoup moins accueillante que ses homologues de New Orléans (Bourbon Street) et Memphis (Beale Street). Peu de touristes osent s'y aventurer, d'ailleurs la réceptionniste du motel nous l'avait déconseillé. Le fameux guitariste Roosevelt "Booba" Barnes (décédé le 3 avril 1996) y possédait un club: le Playboy club. On peut le voir jouer dans ce club dans le film "Deep Blues" où sa prestation est assez spectaculaire. On l'aperçoit aussi dans le film "Mississippi Blues".
Le titre "Nelson street blues" de Willie Love décrit la vie à Nelson street.

T-Model Ford Roosevelt Booba Barnes Parmi les bluesmen nés à Greenville, on peut citer Tyronne Davis, Willie Foster, Eddie Shaw, Eddie "Vaan" Shaw (Jr), Johnny "Big Moose" Walker sans oublier la blueswoman Ruth Brown "miss rhythm".
Le plus actif aujourd'hui est certainement le vétéran T-Model Ford.
Comme pour symboliser l'extrême violence qui règne dans la ville, T-Model Ford a été condamné à 10 ans de prison pour meurtre.
James Lewis Carter
dit T-Model Ford
la photo de promotion
du chanteur guitariste
Roosevelt "Booba" Barnes
Delta Blues Festival
www.deltablues.org

Le "Mississippi Delta Blues and Heritage Festival" de Greenville a lieu chaque année depuis 1979 le 3ème samedi de septembre.

Les juke-joints de Greenville

Extrait du livre "la route du blues":
"La géométrie du blues a imposé, à mi-chemin de Bourbon Street (New Orléans) et de Beale Street (Memphis) une cousine parallèle: Nelson Street, la vésicule biliaire du delta et artère de Greenville, située au bout de la highway 82. Elle porte en ses flancs la dèche du comté de Washington, l'un des plus pauvres du Mississippi. Nelson Street se traverse comme un tunnel, bordé de carcasses métalliques et de bars louches. Des pneus brûlent sur le trottoir et dessinent l'ombre chancelante d'une violence à peine contenue. La liste des victimes s'allonge chaque semaine dans l'indifférence générale. La mort appartient au décor, les coups de feu à la bande son. Les rares voitures qui empruntent l'artère crasseuse filent vers la digue et les bateaux casinos."

David Ausseil et Charles Henry Contamine



  Début de la page | Plan du site | Page d'accueil |