Le blues à Memphis


Les clubs (Hors Beale street)


Wild Bills

1580 Vollintine avenue
Wild Bill patron du Wild Bill
Le club est assez petit, il est situé assez loin du centre dans un quartier noir mais pratiquement à la frontière d'un quartier blanc si bien que la fréquentation est mixte. L'ambiance y est plus authentique que sur Beale street, le club est fréquenté par les habitants du quartier et des touristes passionné de blues.
Attention, les concerts démarrent vers 23h00. Memphis Soul Survivors et Miss Nikki sont des habitués du Wild Bill.
photo de promo de Big Lucky Carter La photo de promotion de Big Lucky Carter & the mighty Men of Sound prise devant le Wild Bill (et une cadillac des années 50), un club où ils avaient l'habitude de jouer.


CC blues club

1427 Thomas Street
CC blues club CC blues club
Le CC blues club est un club immense (environ 1000 places) situé dans le nord de Memphis dans un quartier noir. Le parking est aussi vaste que le club (donc pas de problème de stationnement) et il est gardé. Attention, l'endroit est interdit aux jeunes de moins de 28 ans (ID obligatoire). a sécurité du club est assez stricte et par exemple, les appareils photo et vidéo sont interdits.
La programmation est plutôt orientée southern soul que blues proprement dit.


Boom Boom Room

1065 Thomas Street
Boom boom room Le Boom boom room est un grand club à la décoration (intérieure comme extérieure) spectaculaire.


Blues night club (ex Blue Worm)

1471 Airways Blvd
Blues night club ...


Ground zero blues club

158 Lt George W Lee Avenue
Ground zero enseigne du ground zero
Le Ground zero blues club inauguré en avril 2008 est définitivement fermé. Il avait briévement déménagé sur Beale street.
Miss Nikki y chantait régulièrement.


The boss

912 Jackson
The boss texte


One Block North

645 Marble Avenue
One block north Le One Block North est situé en bordure de North Tomas boulevard entre le Boom bomm room et le CC blues club. Y aller en particulier le vendredi soir.

Studios et musées

Sun studios

706 Union Avenue
SUN studios SUN Sam Phillips s'installe à Memphis en 1950 (il est alors âgé de 25 ans) pour ouvrir au 706 Union Avenue le Memphis Recording Service. Son objectif est d'enregistrer des musiciens noir venus du sud et de vendre les enregistrements aux labels du nord comme Chess. Parallèlement au MRS, Sam Phillips fonde le label SUN pour éditer et diffuser les artistes qu'il enregistre. Parmi ses découvertes figurent des musiciens aussi importants que Howling Wolf, Ike Turner, B.B. King, Doctor Ross, Big Walter Horton, Joe Hill Louis. Il enregistra bon nombre de bluesmen comme Honeyboy Edwards, Earl Hooker, Junior Parker, James Cotton, Little Milton et Rufus Thomas. Ike Turner joua chez Sun un rôle particulièrement important, à la fois musicien, arrangeur et découvreur de talents.
En 1954, l'arrivée d'Elvis Presley marqua un virage pour du label Sun. Son succès amena le label à bouleverser sa politique de production. Le rock & roll devint alors sa priorité aux dépends du blues. Outre Elvis Presley, de grandes stars du rock & roll enregistrent alors au 706 Union Avenue, comme Carl Perkins, Jerry Lee Lewis et Roy Orbison. Le dernier bluesman à avoir enregistré pour Sun est Frank Frost en 1966.
Sam Phillips s'est retiré des affaires et a vendu Sun en 1969, laissant un catalogue d'une grande richesse.
Aujourd'hui, le bâtiment de l'historique Sun studio du 706 Union Avenue contient un bar au rez de chaussée et un petit musée à l'étage.
Les studios Sun de Beale street ont été transformés en musée du blues et du rock & roll.
site web de SUN records site web des studios SUN
wikipedia
photos


Stax museum (et Satellite record shop)

926 East McLemore avenue
STAX museum
cadillac d'Isaac Hayes
Dans un premier temps, le label Satellite fut créé en 1959 à Memphis par Jim Stewart, ancien violoniste de country associé au disc-jockey Fred Byler. Si Byler abandonne rapidement l'affaire, si est remplacé par la sœur de Jim Stewart, Estelle Axton donnant naissance au label Stax (contraction des noms STewart et AXton), qui rapidement collaborera avec Atlantic.
Rufus Thomas, un ancien de chez Sun, deviendra rapidement la vedette du label avec de gros succès comme "Walking the dog" puis "Do the funky chicken" et "Funky Penguin" de même que des gamins du quartier: Booker T and the M.G.'s avec Steve Cropper, Booker T. Jones, Donald Duck Dunn et Al Jackson junior. Stax enregistre alors surtout du rhythm & blues avec Otis Redding, Wilson Picket, Sam and Dave et Eddie Floyd. Les musiciens blancs et noirs jouaient ensemble malgré la ségrégation.
Le 10 décembre 1967, la mort d'Otis Redding dans un accident d'avion (3 jours seulement après l'enregistrement de "Dock of the bay") marqua profondément la vie du label.
1968 marque un tournant essentiel pour Stax qui cesse sa collaboration avec Atlantic pour rejoindre le groupe Gulf/Paramount. Le logo bleu devient jaune. En 1969, Al Bell rachète les parts d'Estelle Axton avec de grosses ambitions pour le label. Cette mutation provoqua le départ de certains piliers du label comme Steve Cropper.
Des problèmes financiers apparaissent en 1974 et Stax est mis en faillite en 1975. C'est l'Union Planters, l'une des banques créancières de Stax qui récupère les immeubles et le catalogue du label.
Stax enregistra bien sûr quelques uns des meilleurs albums d'Albert King, mais aussi Little Milton, Eddie Kirkland, Pop Staple et Johnny Taylor. C'est l'un des rares labels à avoir réussi à maintenir le blues dans les charts américains dans les années 70.
Le bâtiment original dont l'état s'est fortement dégradé après la faillite du label fut rasé en 1989 avant d'être reconstruit à l'identique à partir de 2001 pour abriter le musée qui a ouvert ses portes en 2003 !
L'une des pièces les plus spectaculaires du musée est cette cadillac de Isaac Hayes avec la calandre en or.


Sam Phillips recording

639 Madison Avenue
Sam Phillips recording texte


Royal Recording (Hi records)

1320 Lauderdale
Royal recording Le label Hi est né en 1957 de l'association de Quinton Claunch, Bill Joe Cantrell et Ray Harris et du disquaire Joe Cuoghi. Si le label a enregistré quelques bluesmen comme Big Amos Patton (fils de Charley Patton) et Big Lucky Carter, il se spécialisa rapidement dans la soul music avec un son bien caractéristique. Le label obtint un gros succès essentiellement dans les années 70 avec des artistes comme Al Green, Otis Clay, Ann Peeble, Syl Johnson et surtout grâce au génial producteur Willie Mitchell.
En 1977, en pleine vague disco, Hi Records est racheté par le label californien Cream. Willie Mitchell démissionne et Hi Records fait alors faillite au début des années 80.
Aujourd'hui, le studio fonctionne encore. Ce n'est pas un musée, il ne se visite pas.


Rock & soul museum

191 Beale Street
Rock n soul museum Rock n soul museum site web
photos

Festivals et événements

International blues challenge (IBC)

Beale street L'international blues challenge se déroule tous les ans fin janvier à Memphis. Les éliminatoires se déroulent dans les bars de Beale street. La finale a lieu dans l'Orpheum theatre.

site officiel
Compte rendu de l'édition 2015
Compte rendu de l'édition 2014
Compte rendu de l'édition 2013
Compte rendu de l'édition 2012


Blues Music awards (BMA)

Orpheum La cérémonie des Blues Music awards (ex "W.C. Handy awards") consacrant les meilleurs bluesmen et blueswomen de l'année écoulée se déroule chaque année depuis 1980 le dernier week-end de mai à l'Orpheum theatre, 203 south main street, à l'angle de Beale street.


Memphis in may - Beale Street Music Festival

Beale street blues festival Il y a un grand festival à thème au mois de mai (Memphis in May) sur Beale street, regroupant non seulement des concerts mais aussi des expositions artistiques, concours culinaires et manifestations sportives.
"Memphis en mai" a éte chanté par Patrick Verbeke.

Associations

Memphis blues society

Memphis blues society site web


Blues Foundation

421 South Main street
blues fondation blues foundation La Blues fondation s'occupe des programmes suivants :
site web

Lieux divers

radio WDIA

112 union avenue
radio WDIA WDIA était la première radio noire aux USA. BB King et Rufus Thomas notamment y ont animé des émissions.


Center for southern folklore

119 S Main Street
Center for southern folklore Le Center for southern folklore est un lieu incontournable de Memphis, à ne manquer sous aucun prétexte. L'accueil y est parfait. On y trouve des livres, cd, DVD et surtout du folk art. On peut y boire un café ou un soda. Bien sûr, des concerts de blues y sont organisés régulièrement avec les principales têtes d'affiche de la scène blues locale comme Daddy Mack ou Blind Mississippi Morris. C'est l'équivalent à Memphis de ce qu'est Cathead à Clarksdale.
site internet


usine Gibson

145 Lt. George W Lee avenue
usine gibson usine gibson L'usine Gibson se visite pour 10 dollars.
site internet


Saint Blues Guitars

645 Marshall Avenue
Saint blues guitars Situé entre les studios SUN et le Sam Phillips recording.


Al Green's Full Gospel Tabernacle

787 Hale Road
Full gospel tabernacle Full gospel tabernacle L'église du révérend Al Green est située au sud de Memphis.

Disquaires

Shangri La records

1916 Madison avenue
Shangri-La records texte


Goner records

2152 Young avenue
Goner records texte


Poplar Tunes records

308 Poplar Avenue
Poplar records Le disquaire a malheureusement définitivement fermé ses portes en 2009. Poplar Tunes records était en quelques sortes un lieu historique de Memphis, c'est qu'Elvis venait acheter ses disques !


Ecko Record’s retail store

1477 Elvis Presley boulevard
Ecko records store texte

Rues

Rufus Thomas boulevard

Rufus Thomas boulevard Rufus Thomas, le roi du Rhythm & Blues est très populaire à Memphis où il a son boulevard, perpendiculaire à Beale street, sa note sur le walkway of stars de Beale street, ainsi qu'une plaque sur Beale street indiquant sa biographie.


Sam phillips avenue

Sam Phillips avenue Cette rue est située devant les studios SUN.


Willie Mitchell boulevard

Willie Mitchell boulevard texte

Maisons de musiciens

maison de Memphis Minnie

1355 Adelaide
maison de Memphis Minnie texte

maison natale d'Aretha Franklin

406 Lucy street
maison Aretha Franklin La maison où Aretha Franklin est née le 25 Mars 1942 à Memphis est abandonnée. Les projets pour restaurer la maison et la transformer en musée ont échoué. Plus le temps passe, l'état de la maison se dégradant, les chances de voir un jour cette maison restaurée diminuent. Il faut dire que Aretha Franklin et ses parents ont quitté cette maison direction Detroit alors qu'elle n'avait que 2 ans. J'ai bien peur qu'elle finisse par être rasée comme la maison de Memphis Slim...

maison de Memphis slim

1130 College Street
maison de Memphis slim La maison de Memphis slim qui était en ruine a été rasée et reconstruite dans le cadre du projet "Memphis Slim Collaboratory".
site web de Memphis Slim Collaboratory

maison de Jerry Lee Lewis

5042 Eastshore
maison de Jerry Lee Lewis texte

maison de Johnny Cash

2553 Tutwiler street
maison de Johnny Cash texte

Tombes de musiciens

New park cemetery

4536 Horn Lake road
tombe Rufus Thomas Rufus Thomas et Bukka White y sont enterrés.

Galilee Memorial Gardens

8283 Ellis Road
tombe Memphis slim Peter Chatman "Memphis Slim" né le 15/09/1915 - décédé le 24/02/1988
tombe OV Wright Overton Vertis (OV) Wright né le 09/10/1939 - décédé le 16/11/1980

Memorial park cemetery

5668 Poplar avenue
tombe Isaac Hayes Isaac Hayes né le 20/08/1942 - décédé le 10/08/2008

Sam Phillips né le 05/01/1923 - décédé le 30/07/2003
Plot: Mausoleum (dehors) Garden of Trees - Tier C #29

Hollywood Cemetery

2012 Hernando road
tombe de Furry Lewis
tombe Furry Lewis
Furry Lewis né le 08/03/1893 - décédé le 14/09/1981.

Labels

Ecko records studio

485 N Hollywood Street
Ecko records studio Ecko records est un label de blues, gospel et soul sudiste. Son catalogue contient des cd de nombreuses vedettes locales comme Earl Gaines, Barbara Carr, Rufus Thomas, Lee Shot Williams, Charles Wilson, Denise Lassalle, Dr Feelgood Potts, Sheba Potts-Wright, OB Buchana ...

site web

Inside sounds record label

Daddy Mack Le label Inside Sounds a été fondée par Eddie Dattel en Novembre 1991. Il enregistre les musiciens de la scène blues de Memphis comme Daddy Mack blues band, Billy Gibson, Ghost town blues band, David Evans...
Le catalogue du label est extrèmement riche comprenant comprenant en particulier de nombreuses compilations avec toujours Memphis comme fil rouge.

site web

Mempho records

Fred Sanders Mempho Records n'existe plus, c'était le label notamment de Fred Sanders et Willie Foster.

High Water et David Evans

Le label High Water fut créé en 1979 par le célèbre ethnomusicologue David Evans, excellent musicien, producteur, animateur radio et professeur à l'université de Memphis.
David Evans a entrepris à partir de 1964 des recherches sur les origines du blues parcourant les états du sud (Louisiane, Mississippi) sur les traces des pionniers du blues. Il écrit alors de nombreux articles dans les revues spécialisées, publie en 1971 une étude sur le guitariste Tommy Johnson et sort en 1982 le livre "big road blues: tradition and creativity in the folk blues". Il découvre plusieurs artistes majeurs de delta blues comme R.L. Burnside, Jessie Mae Hemphill et Son Thomas qu'il a enregistré pour le label Highwater. Le catalogue du label contient notamment des CD des Fieldstones et des Hollywood all stars.

site web
site wikipedia

Peabody hotel

149 Union Avenue
peabody hotel Le Peabody a joué un rôle important dans l'histoire musicale de Memphis. Des bluesmen comme Furry Lewis, Frank Stokes, Rufus "Speckled Red" Perryman, Tommy Johnson, Robert Wilkins, Garfield Akers, Walter Vinson et Kid Bailey ont tous enregistrés dans les chambres du Peabody à la fin des années 20 et au début des années 30 jouant pour des talent scouts de grandes maisons de disques comme Vocalion et Paramount.
D'autres comme dont Gus Cannon, Blind Lemon Jefferson, Jim Jackson, Will Shade, Jack Kelly et Jed Davenport se sont tous produits à l'hôtel.

statues

Tennessee Welcome Center

119 North Riverside Drive
statue BB King B.B. King, le roi du blues possède non seulement son propre club sur Beale street, sa note sur Beale street, son étoile devant l'Orpheum theater mais il a également sa statue au Tennessee Welcome Center. (ci-contre)
statue Elvis Presley Elvis Presley, le roi du rock & roll est de loin l'artiste le plus populaire à Memphis, des fans se pressent du monde entier pour venir le vénérer. Sa maison, Graceland est sans aucun doute l'endroit le plus visité de Memphis. Le grand Boulevard où est situé Graceland a été rebaptisé "Elvis Presley Boulevard". Elvis a sa statue sur Beale street et au Tennessee Welcome Center, l'office du tourisme situé sur Riverside drive, en face de Mud Island (ci-contre).

murs peints

Bellevue boulevard

Aretha Franklin Carla Thomas
Cette série de murs peints essentiellement consacrée aux artistes soul de la scéne musicale de Memphis (Aretha Franklin, Carla Thomas, Rufus Thomas, Sam and Dave, Staples singers, Isaac Hayes, William Bell, Ann Peebles, etc...) est exceptionnelle par sa taille mais est malheureusement mal placée hors du centre sur une grande avenue très roulante (Bellevue boulevard alias Hw 51 entre Walker et Heistan) sous des ponts de chemin de fer. Ils ne sont pas mis en valeur, pas forcément entretenus mais méritent vraiment le déplacement.

Elvis Presley boulevard

Elvis Presley Elvis Presley et BB King
..




Copyright © Jocelyn RICHEZ 2014

  Début de la page | Plan du site | Page d'accueil |