Nashville | Les clubs | Les bluesmen | Les labels |
Le blues à Nashville


Certes Nashville est la capitale mondiale de la musique country, cela n'empêche pas qu'il y ait actuellement une scène blues de plus en plus active autour de Fred James comme en témoigne cette compilation sortie en 1999 sur le label Cannonball records. Qu'on ne s'y trompe pas, il ne s'agit pas de country blues mais plutôt de soul-blues.

les clubs de blues de Nashville

  • Bourbon street Blues and boogie Bar, 220 printer alley
  • Maggie maggee's, 419 broadway
  • Gator beach bar, 207 printer alley
  • Rivalry's sport bar, 1038 Murfreesboro road
  • 3rd & Lindsley, 818 3rd avenue
  • Red Hot & Blue, 2212 Elliston Place
  • Boardwalk cafe, 4214 Nolensville road
photo: André Martin

où trouver les programmes ?
Il existe sur Nashville de nombreux guides gratuits faciles à récupérer dans les hôtels et sites touristiques:


les radios blues de Nashville

les bluesmen de Nashville

Si le blues est encore bien vivant à Nashville, il le doit sans doute à l'activité de Fred James (natif du Texas, installé à Nashville depuis 1973), l'homme à tout faire par excellence, auteur, compositeur, chanteur, guitariste, producteur, ingénieur du son, etc... Il a produit des disques pour Homesick James, Franck Frost, John Weston et beaucoup d'autres, il a écrit des chansons pour notamment Koko Taylor, Lonnie Brooks, Son Seals, Junior Wells, Johnny Winter et Katie Webster. Il va même jusqu'à rédiger les livrets des CD ! Il a monté son groupe "Freddy & the screamers" en 1989. C'est lui qui a retrouvé toutes les vieilles gloires des années 40, 50 et 60, et qui a monté les tournées "Excello legends" (1995 - 1996), "Champion Rhythm & Blues Revue" (1997) et "tribute to Sound Stage Seven" (1998). C'est bien sûr le Big Boss Man de "Fred James Music", bref une personnalité absolument incontournable sur Nashville.


La scène blues de Nashville comprend beaucoup de bons chanteurs ayant pour la plupart connu leur heure de gloire dans les années 50 et 60 comme Earl Gaines, Roscoe Shelton, Herbert Hunter, Charles "Wigg" Walker, Al Garner, Clifford Curry. Leur style se situe entre soul, blues et rhythm & blues. Nashville compte aussi de très bons musiciens comme le batteur Sam Lay, le pianiste Ted Jarrett et les guitariste Gary Bohannon et Johnny Jones. Si Johnny Jones, grand showman au style tout en finesse fut le guitariste de Bobby "blue" Bland dans les années 70, le dynamique Al Garner fut le batteur de Freddy King.
Al Garner

Pour conclure ce tour d'horizon de la scène blues de Nashville, je n'oublie pas la chanteuse Mary-Ann Brandon (c'est la femme de Fred James).


Johnny Jones Fred James, Earl Gaines et Roscoe Shelton
Fred James et Charles Walker Herbert Hunter et Fred James

les labels blues de Nashville

Nashville est depuis longtemps un grand centre de l'industrie du disque. Si aujourd'hui, l'activité musicale tourne essentiellement autour de la musique country, Nashville fut dans les années 40 et 50 un haut lieu du blues et du rhythm & blues.


Bullet Records

Bullet Records fut le premier label de blues à émerger à Nashville au milieu des années 40. Il est connu pour avoir enregistrer les premières faces de B.B. King, mais aussi des artistes qui ont marqué l'histoire du blues comme Guitar Slim, Willy Dixon, Wynonie Harris, Jimmy Oden, Frankie Lee Simms, Walter Davis. Ce label fit malheureusement faillite au début des années 50 mais il a eu le mérite de tracer la voie.


Excello Records

Ce fut le label de blues le plus important de Nashville. Excello n'a pas enregistré que du swamp blues mais aussi du soul blues et du rhythm & blues avec des artistes comme Earl Gaines, Roscoe Shelton, Clifford Curry (Sweet Clifford) et Al Garner.


Champion Records

Parmi les principaux artistes du label Champion, il y a notamment Ted Jarrett (également compositeur et producteur), Charles "Wigg" Walker (Charles Walker & the Daffodils) et Al Garner (sous le nom de Murfreesboro).

Il y avait aussi à l'époque une multitude de petits labels de blues comme Sound Stage Seven, Dial, Republic, Dot.




  Début de la page | Plan du site | Page d'accueil |