Le centre-ville (The District)
Music Row
Opryland (Music Valley)
Centennial park et le parthénon
Le blues à Nashville

La naissance de Nashville date de 1710 quand le français Charles Charleville s'y installa en bordure de la rivière Cumberland, au niveau de la 1st avenue. Les anglais ont pris possession des lieux en 1778, le renommant Fort Nashborough en l'honneur du général Francis Nash, l'un des héros américains de l'indépendance. Elle fut renommée Nashville en 1784, sans doute en réaction contre les anglais. La ville s'est alors développée autour du centre historique appelé "the district", comprenant Broadway, la 1st et la 2nd avenue ainsi que Printer Alley. Nashville est devenue la capitale de l'état du Tennessee en 1827 succédant à Knoxville et Murfreesboro. Nashville est aujourd'hui une ville de 510.000 habitants (un million d'habitants pour l'agglomération) traversée par la rivière Cumberland, il est possible d'y faire des mini-croisières sur des bateaux à aube style Mississippi, le "General Jackson Showboat" ou le "Music city Queen". Contrairement à Memphis, la population de la ville est en grande majorité blanche.
Berceau de la musique country, grand centre de l'industrie du disque, elle est aussi surnommée "Music city". En arrivant à Nashville, je m'imaginais que j'allais rencontrer des gens habillés en cow-boys avec santiags et un chapeau. A ma grande surprise, les seuls cow-boys que j'ai croisés étaient des touristes européens alors que les habitants de Nashville sont souvent habillés d'un strict costume - cravate.
Le grand événement annuel sur Nashville est la Fan Fair, un grand festival de country qui dure une semaine complète au mois de juin où chaque maison de disque présente ses artistes.





  Début de la page | Plan du site | Page d'accueil |