Le blues à Memphis
Beale street
Graceland
Autres sites touristiques

La première présence européenne à Memphis date de 1739 avec la construction du fort assumption par les français. La ville prit le nom de Memphis en 1818 qu'elle tient d'une ancienne capitale Egyptienne sur le Nil, certains pionniers avisés ayant remarqué que la fertilité du delta du Mississippi était comparable à celle du Nil. C'est pourquoi un certain nombre de monuments de la ville rappellent cette sorte de filiation avec l'Egypte ancienne: pyramide, statue de Ramses II, zoo. Memphis bénéficie d'une situation géographique privilégiée qui en a fait un carrefour fluvial, routier et ferroviaire. Sa puisance fut longtemps symbolisée par le coton. Elle attire beaucoup de monde, en particulier les noirs venant du delta du Mississippi.
La musique a toujours tenu une place prépondérante à Memphis. Dans les années 20, la scène musicale était déjà importante, occupée par des musiciens de rue (Memphis Jug Band) et des artistes dont le répertoire débordait largement du cadre du blues. Le Handy park ressemblait alors plus à un cirque qu'à un véritable square, alors que Beale street abritait d'innombrables bouges peu recommandables où la violence faisait partie du décor. Après la seconde guerre mondiale, Memphis est devenue à la fois le berceau du blues et du Rock & Roll grâce à des labels comme Sun et Stax, mais aussi un haut lieu de la soul et du rhythm & blues. Si Memphis est la ville du roi du Rock & Roll Elvis Presley, c'est aussi l'un des fiefs du roi du blues B.B. King. C'est aussi la ville natale de légendes du Chicago blues comme Koko Taylor et Junior Wells.

Itinéraire de voyage zicazic
un blog intéressant


Copyright © Jocelyn RICHEZ 2014


  Début de la page | Plan du site | Page d'accueil |